Notre histoire

En 1991…

L’Alliance Paysans Ecologistes Consommateurs est une association créée en 1991 pour fédérer et coordonner les associations de défense de l’environnement, d’éducation populaire et de consommateurs qui s’opposaient aux dérives du GATT (General Agreement on Tariffs and Trade), l’ancêtre de l’OMC (Organisation mondiale du commerce).
A cette époque, les pollutions liées à l’agriculture productiviste, associées aux désastres sanitaires observés dans les élevages intensifs, ont fait prendre conscience de la nécessité de créer des ponts entre les associations, pour travailler en commun : d’où la rédaction d’un texte fondateur par différents partenaires associatifs et syndicaux, pour défendre :

  • Une agriculture durable, offrant des revenus garantissant l’emploi agricole et produisant des produits de qualité accessibles à l’ensemble des consommateurs
  • La préservation de la biodiversité et des ressources naturelles
  • Un partenariat entre l’agriculture et toutes les composantes de la société

Depuis 1991, l’Alliance s’est déclinée au niveau local pour des actions concrètes à visée pédagogique et de démonstration : lutte contre les OGM en plein champ, les pesticides, l’élevage hors sol, aide à la création de circuits courts (vente à la ferme, marché de proximité, points de vente collectifs, AMAP…).

Toutes ces actions sont conduites pour convaincre de la possibilité d’une agriculture territorialisée en lien avec ceux qui consomment ses produits. Elles sont menées dans une optique de souveraineté alimentaire et d’alternatives aux pratiques des grandes surfaces… Et de l’agrobusiness qui privilégie une agriculture à son usage.

Pour en savoir plus sur le texte fondateur d’Alliance PEC…

A partir de 2005…

L’aide à la création et au développement de circuits-courts et principalement des AMAP, est devenue une action principale de l’association Alliance PEC Isère, communément appelé le réseau des AMAP en Isère.

L’objectif de l’association est de contribuer au maintien et au développement de l’agriculture paysanne et à l’accès à une alimentation de qualité :

  • en sensibilisant les citoyens aux enjeux agricoles et alimentaires et aux pratiques durables
  • en accompagnant le développement des Amap sur le territoire
  • en organisant la mise en réseau des AMAP et des fermes pour mutualiser et diffuser les expériences, les pratiques et les outils