AMAP’Oz Bio à Champ sur Drac – Récit du soutien à l’installation de notre boulanger

« Nous avons commencé notre premier contrat Pain avec Antoine Leguy, notre boulanger en septembre 2019. Il a effectué sa formation de Meunier/Boulanger en travaillant au GAEC de l’Allicoud à Villeneuve d’Uriage, puis il a entrepris la construction de son propre founil en 2019.

Avec son amie maraîchère Lydie, ils se sont installés dans une vieille ferme à St Martin de la Cluze. Après avoir retapé une partie de la bâtisse pour pouvoir y habiter, Notre producteur partenaire a construit un four à bois dans l’autre partie du bâtiment, tandis que son amie commence l’installation de serres sur le terrain. Il achète différents gains bio qu’il prévoit de moudre dans son fournil à l’aide d’une meule de pierre. La maçonnerie du four nécessite plusieurs mois de séchage avant utilisation, et la pièce où est construit le four devait encore être aménagée avant de pouvoir être utilisée comme fournil : dalle au sol, électricité, plomberie, isolation des murs et du plafond…

En attendant la fin des travaux, notre boulanger utilisait le fournil du GAEC de la Salamandre à St Jean d’Hérans, qui a bien voulu lui prêter ses locaux pour la préparation et la cuisson de ses pains! Seule la l’élaboration du levain était réalisée chez lui à Saint Martin de la Cluze.

Mais cet hiver, notre boulanger a rencontré des difficultés pour activer son levain à cause de la température devenue trop basse. Malgré tous ses efforts il ne pouvait plus faire lever la pâte à pain. Il a été contraint de demander aux amapiens de bien vouloir accepter une pause des livraisons, le temps qu’il puisse finir d’aménager son fournil, sans savoir exactement quand les livraisons pourraient reprendre. Le contrat a été suspendu à partir du 1er janvier 2020 et a pu reprendre le 19 février.

Durant cette période, j’ai proposé de l’aide physique à notre producteur pour les travaux restants et j’ai pu participer à 2 journées de travail pour aider à (supprimer « pour ») couler la dalle et à la mise en place du placo-plâtre. J’en ai profité pour prendre des photos sur l’avancement des travaux et les partager aux amapiens. Vous pouvez les retrouver sur le site de l’amap de Champ sur Drac! 

 

« Je crois qu’au fond les hommes ne savent pas très exactement ce qu’ils font : ils construisent avec des pierres, mais ils ne voient pas que chacun de leurs gestes pour poser la pierre dans le mortier est accompagné d’une ombre de geste qui pose une ombre de pierre dans une ombre de mortier. Et c’est la bâtisse d’ombre qui compte. »

Jean Giono, Que ma joie demeure.

Récit de Boris, amapien à l’AMAP’Oz bio. 

On retrouve également d’autres formes de solidarité  dans cette AMAP! les paysans s’arrangent entre eux pour limiter leurs déplacements. Ainsi, le producteur de fruits amène les paniers de légumes et les commandes en œufs avec lui à chaque distribution!