Inter-AMAP “Mieux comprendre les mesures renforcées de biosécurité en élevage porcin” – à venir!

Date et lieu : à définir

Trois interventions de prévues à partir du mois d’octobre dans le Grésivaudan, le nord-Isère et l’agglomération grenobloise

Les intervenants : trois éleveurs en AMAP!

  • Anne Kerdranvat et Robin Vergonjeanne: Élevage de truies naisseuses en AB. (Grésivaudan)
  • Marie Schérier: élevage de truies naisseuses en AB. (nord-Isère et agglomération grenobloise)
  • Mathieu Laupin: élevage porcin en AB (nord-Isère) 

Pourquoi cette soirée ?

En 2018, des cas de peste porcine africaine ont été détectés en Belgique, non loin du territoire français. Ainsi, pour lutter contre une contamination des élevages français, notre gouvernement s’est lancé dans l’élaboration d’un plan de renforcement des mesures de biosécurité. Le décret, applicable immédiatement, prévoyait tout de même un délai d’application pour certaines mesures qui nécessitent des investissements plus lourds. En 2021, l’ensemble des mesures seront applicables sur les élevages français, qui devront respecter l’intégralité du décret biosécurité.

La filière bio est particulièrement concernée parce que 50 % des mises bas se font en plein air dans cette filière. 

  • Plus d’informations sur les mesures renforcées du plan biosécurité: qu’est ce que le plan prévoit concrètement ?
  • Quels sont les effets de ce plan sur les petits élevages en agriculture biologique? 
  • Témoignage personnel d’éleveurs en AMAP 

Des éléments de réponses à ces interrogations vous seront apportés lors de cette soirée!

 

Objectif de la soirée 

  1. Permettre aux amapien.ne.s de mieux comprendre cette nouvelle réglementation 
  2. Donner des clés de réflexion quant aux enjeux et aux incidences sur les fermes, notamment sur les petits élevages de porcs plein air.