Précarité alimentaire en AMAP

Nous aimerions vous parler d’un chantier qui nous tient à cœur …

Alliance PEC s’était fixé comme objectif pour l’année à venir de soutenir et d’impulser des initiatives dans les AMAP pour agir contre la précarité alimentaire. Cet enjeu est brûlant: en 2018, 21% des français affirmaient au baromètre de l’Ipsos-Secours Populaire ne pas pouvoir s’offrir trois repas par jours, et 27% ne pas pouvoir acheter quotidiennement de fruits et légumes… La promotion des circuits courts, de l’agriculture paysanne et biologique va de pair avec la lutte pour l’accessibilité des plus précaires à une alimentation digne et de qualité.

Plusieurs projets étaient en cours de réflexion avec différents acteurs du territoire : sur le campus universitaire, à la ligue de l’enseignement avec un projet de solidarité en aide à des migrants…

Finalement, le contexte d’épidémie Covid-19 en début d’année 2020 a amené le réseau isérois à réagir très rapidement à une demande de partenariat de la CAF de l’Isère pour soutenir des familles en situation de précarité alimentaire. La Caisse d’Allocation familiale (CAF) d’Isère a débloqué une enveloppe budgétaire pour venir en aide à des familles préalablement identifiées pendant le confinement comme étant en situation de précarité alimentaire. 

Dès le départ, la CAF souhaitait que cette enveloppe budgétaire soit utilisée pour soutenir également les producteurs locaux qui, pour une partie, ont été déstabilisés par la fermeture des marchés et des plateformes de restauration collectives entre autres.

La CAF de l’Isère et le Réseau des AMAP 38 ont travaillé ensemble pour venir en aide des familles identifiées par le biais du Centre social de Roussillon. Notre réseau a pu mettre en lien des paysans en AMAP avec la CAF pour qu’ils s’inscrivent dans ce projet et livrent des paniers pour ces familles pendant le temps de la crise. Depuis juin, la CAF finance l’intégralité des paniers en réglant directement aux paysans, chaque mois, le prix de leur livraison.

Une trentaine de familles reçoivent un panier de produits frais tous les 15 jours.

Nous réfléchissons actuellement avec les acteurs du projet à une manière de pérenniser cette aide sur le long terme, en impliquant également financièrement les bénéficiaires : et pour formaliser tout ca autour d’un projet d’Amap solidaire au Centre Social de Roussillon !